Quelle langue parle-t-on à Madagascar?

Quelle langue parle-t-on à Madagascar?

Savez-vous quelle langue est parlée à Madagascar, découvrez dans cet article intéressant la langue maternelle du pays, la plus utilisée, ses racines et bien plus encore.

Langue officielle de Madagascar

Le malgache est une langue d’origine malayo-polynésienne qui est parlée dans presque toute l’extension du territoire de Madagascar, c’est la langue nationale de la localité, cependant, elle partage le statut officiel avec la langue française, qui reste l’une des langues qui est utilisé dans les médias écrits et dans le processus éducatif formel.

Il y a même des habitants qui pratiquent encore la langue malgache sur l’île française de Mayotte.

Classification linguistique du malgache

Le malgache est la langue qui appartient au groupe des langues de Bornéo et à la famille austronésienne.

De plus, dans le monde, il existe une langue assez similaire connue sous le nom de Ma’anyan et qui est parlée principalement dans le sud de Bornéo, sans surprise en raison de l’origine bornéenne du malgache.

Bien que cela puisse paraître curieux, le fait que la langue principale de Madagascar soit d’origine malaise polynésienne est en fait un arrière-plan historique, puisque les premiers colons qui se sont installés dans le pays sont venus des îles, de l’autre côté de la mer, plus précisément d’Indonésie, transférant sa culture et la langue à la localité.

Phonologie malgache

Dans la langue malgache, les mots sont généralement accentués sur l’avant-dernière syllabe, à l’exception de ceux se terminant par Ka, Tra et Na, dont l’accent est mis sur l’antépénultième.

Les voyelles non accentuées sont fréquemment élidées et il n’y a que 4 sons de voyelle, équivalents en espagnol aux A, E, I et U de la langue espagnole, il n’y a donc pas de son O.

Concernant la grammaire, il est juste de dire que c’est l’une des rares langues qui obéit à la structure « Verbe, objet et sujet ».

Quelle langue est officiellement parlée à Madagascar ?

Le malgache partage le statut officiel avec la langue française à Madagascar, mais il est important de préciser qu’il a plusieurs dialectes.

En général, 11 dialectes malgaches ont été recensés, dont un seul, le bushi, est parlé à Mayotte et les 10 autres sur l’île.

À Madagascar, les dialectes Antankarana, Bara, Betsimisaraka du Nord, Betsimisarana du Sud, Masikoro, Sakalava, Tandroy-Mahafaly, Tanosy et Tsimihety sont parlés.

La grande variété de dialectes rend la communication entre chacun quasiment impossible, si bien que le malgache est plutôt la somme de plusieurs langues.

La langue française à Madagascar

La France a colonisé Madagascar il y a de nombreuses années et cela a permis au français d’occuper une place fondamentale dans le discours des habitants.

En ce sens, le français est devenu la langue utilisée pour les affaires officielles, les communications, l’éducation, les réunions et plus encore, et bien que des tentatives aient été faites pour déplacer le français dans un mouvement appelé malgachisation, cela n’a pas eu beaucoup de poids et a échoué.

Malgré le fait que le français soit très populaire dans le pays, principalement dans les affaires officielles, il est en fait parlé par moins de la moitié de la population.

L’anglais est également une langue très appréciée à Madagascar, en fait elle se classe au troisième rang en termes de popularité, après le français et le malgache, bien que seule une petite minorité d’habitants la parle.

Malgré la pauvreté générale qui règne dans le pays, la culture est abondante et les gens sont souvent intéressés par la langue et la connaissance des traditions et pratiques étrangères.

Bien que la colonisation ait sans aucun doute eu un impact profond sur Madagascar, ses habitants n’ont pas laissé disparaître leur langue maternelle, le malgache, et continuent de la transmettre de génération en génération.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.